Le kouglof aux raisins.

C’est une recette que j’ai voulu retester (ça se dit ça ???) après un 1er échec … celle du blog de « La cuisine facile de Tini » son kouglof était tellement réussi, la recette tellement simple ( à la MAP en plus ) que je l’ai RATEEEER !!! et oui parce que ça m’arrive régulièrement aussi de louper des recettes que j’essaye à droite , à gauche mais c’est pas grave, on recommence … et là cette fois ci , il était plutôt pas mal (sans me vanter ) j’ai laissé tomber ma MAP pour mon robot, j’ai pétri la pâte une quinzaine de minutes.

dsc012411.jpg

     dsc01278.jpg

- Faire tremper les raisins une demi-heure dans un bol avec un peu d’eau chaude et 2 cuil à soupe de rhum.

_  2 oeufs

_  140g de beurre

_  80ml de lait

_  1/2 c à c de sel

_  4c à s de sucre en poudre

_  350g de farine

_  1/2 cube de levure fraîche (12 gr)

_  50 gr raisins

_  1 cuil à soupe de rhum

Mettre dans la cuve du robot les oeufs battus avec  le lait tiède et délayer la levure. Ajouter le sucre, le sel, le rhum et la farine. Pétrir doucement puis augmenter la vitesse progressivement (pendant 5 minutes) puis incorporer le beurre ramolli en petit morceau. Pétrir pendant 10 minutes environ,  ajouter les raisins égouttés en fin de pétrissage.

              dsc01202.jpg     dsc01207.jpg

Laisser gonfler la pâte dans la cuve recouverte d’un linge 2 ou 3 heure en fonction de la chaleur de la pièce (la pâte doit doubler de volume). Pendant ce temps beurrer largement le moule à kouglof, disposer dans le fond des amandes effilées.

                               dsc01198.jpg

Quand la pâte est bien levée, la verser sur un plan de travail, puis avec la paume de la main chasser l’air en l’aplatissant. Former une boule ensuite avec le pouce faire un trou au centre afin de former une couronne et la disposer le plus régulièrement possible au centre du moule (alors là BON COURAGE…) car c’est pas le plus facile, il faut y allait d’un coup sans hésiter car  la pâte est assez collante !

kougl.jpg

Laisser gonfler la pâte plusieurs heures , pour moi j’en avais marre d’attendre, elle levait pas vite, je l’ai entreposé dans mon four froid  le soir et le matin   » alléluia !!! «   elle avait triplé de volume… donc je l’ai sorti, j’ai allumé le four à 210 °c pour une cuisson de 15 minutes ensuite j’ai couvert le moule d’aluminium puis j’ai baissé à 180 °c pour encore  20 minutes. (au total 35 min environ) il faut mettre un bol d’eau dans le four pendant la cuisson du kouglof.

dsc01208.jpg

dsc01214.jpg

Attendre quelques minutes avant de démouler, puis saupoudrer de sucre glace lorsqu’il est bien froid.

dsc01215.jpg

dsc01264.jpg

dsc01243.jpg

Je pense que la prochaine fois je mettrai un peu plus de raisins…



2ème carrot cake et son glaçage raté…

Pour ce qui est du goût, de la texture, du parfum et du moelleux c’est le top du  » CARROT CAKE  » je dois le dire parce que c’est vrai. Ce gâteau à la carotte est vraiment mummmh comment dire … ? il faut le faire et le goûter pour comprendre. Aprés plusieurs recettes vues ici et là sur tous les sites, mon choix c’est porté sur celui de Natalia du blog de   » du chant plein les casseroles  » et j’ai eu raison une fois de plus… yes !

ce gâteau est excelleeeeeeeeent…!!!

dsc01171.jpg

  pour le gâteau:

- 300g de carottes crues (râpées)

- 200g d’amande en poudre
- 50g de noisette en poudre

- 4 oeufs
- 60 de farine
- 150 gr de sucre blond ou roux
- 1 sachet de levure chimique
- ½ c. à café de sel
- 1 citron
- 1 c. à café rase de cannelle en poudre

 

 Pour le glaçage : 
 

- 1 blanc d’oeuf
- 175g de sucre glace
- le jus d’1/2 citron jaune

                                  *************************

Dans un grand saladier fouetter les jaunes d’oeufs avec le sucre, faire blanchir (le mélange s’épaissit, change de couleur…) Ajouter le zeste du citron, le sel, la farine, la levure, la cannelle, les amandes et les noisettes en poudre, le jus du citron puis finir avec les carottes finement râpées. Au fur et mesure qu’on incorpore les ingrédients, le mélange devient compacte, épais et plutôt sec. Mais il faut insister avec une grosse cuillère en bois on y arrive.Monter les blancs fermes puis les incorporer en plusieurs fois au reste des ingrédients, l’ensemble va mieux se mélanger et se travailler.Verser le tout dans un moule à manquer beurré et chemisé de papier cuisson de 22 cm environ( le mien était trop grand 28 à 30 cm du coup le gâteau n’était pas trop épais), cuire 55 minutes à 180°C.

dsc01160.jpg

dsc01164.jpg

Préparer le glaçage… (on peut le colorer avec quelques gouttes de colorant alimentaire , ce que j’ai tenté de faire et que j’ai RATEEE !)

Dans un récipient fouetter le blanc pour qu’il devienne mousseux, incorporer le sucre glace tamisé puis le jus d’un demi citron. Fouetter le mélange énergiquement 4 à 5 minutes.

Démouler le gâteau et le disposer dans un plat puis verser le glaçage sur dessus en laissant couler sur les bords. Égaliser à l’aide d’une spatule et laisser sécher au moins 12 heures. Mon glaçage était trop épais, j’aurai du rajouter une pointe d’eau …impossible à lisser donc j’ai improvisé sur le dessus.

dsc01176.jpg

dsc01177.jpg

j’ai franchement hésité à mettre les photos… mais qu’est ce qu’il est bon !!!

C’était pour le boulot, un concours culinaire…



Mon escargot brioché …

… et voilà que mon envie de brioche me reprend , ça tombe bien il me reste un demi cube de levure fraîche dans le frigo. Je sors donc  «  ma recette fétiche « … mais zut il ne me reste plus qu’un  tout p’tit morceau  de beurre  emoticone !  par quoi le remplacer emoticone ??? tiens et si j’essayais avec du kiri  le fromage des gastronomes en culottes courtes … mais si kiri kiri kiri ! ça devrait le faire emoticone ?

Ce qui me plait le plus c’est d’essayer de nouvelles formes et là pour le coup c’est réussi !!!

dsc009901.jpg

dsc00986.jpg

dsc00987.jpg

dsc01048.jpg

Moi je pétris la pâte au robot (kitchenaid) une dizaine de minute, c’est plus rapide et le résultat est top mais on peut le faire avec la MAP aussi.

Ingrédients:

210 gr de lait tiède

1/2 cube de levure fraîche (soit 12 gr)

1 oeuf battu

50 gr de sucre en poudre

1/2 cuil à café de sel

70 gr de beurre     40 gr beurre + 2 kiris (2x 20 gr)

470 gr de farine

1 bonne cuil à soupe d’eau de fleur d’oranger

                                    **********************

Dans le bol de la cuve, verser le lait tiède + la levure en remuant (pour la dissoudre). Puis ajouter l’oeuf battu, le sucre, l’eau de rose puis incorporer la farine, le sel et le beurre ramolli coupé en dés . Démarrer le pétrissage doucement puis au fur et mesure que le mélange se fait accélérer la vitesse. Pétrir 10 minutes environ jusqu’à ce que la pâte soit bien élastique , elle se décolle des parois et forme une sorte de boule.

Laisser la pâte lever 2 bonnes heures dans la cuve recouverte d’un linge.

Quand celle ci a bien gonflé, verser la sur un plan de travail légèrement fariné et aplatissez la avec la paume de la main (pour la dégazer).

Diviser la pâte en deux pâtons de même poids, c’est mieux de faire 2 brioches avec cette quantité de pâte (à moins d’avoir un grand four et une grande plaque…)

 

Pour mon 1er:

Rouler la pâte et la façonner comme pour en faire une baguette, puis dans un moule à manquer de 22 cm de diam prendre l’extrémité de cette baguette et la déposer au centre du moule en enroulant la pâte sur elle même pour faire l’escargot (on a tous fait ça avec de la pâte à modeler quand on était enfant…) jusqu’ à remplir le fond du moule. Avec un ciseau faire des entailles sur le dessus espacés (tous les 2 cm à peu prés). Faire lever dans un endroit chaud.

Quand elle est bien gonflée, allumer le four à 180°C dorer la au pinceau avec un oeuf battu et cuire la brioche 18 à 20  minutes.

dsc01034.jpg

dsc01002.jpg

esc1.jpg

Pour mon 2ème: ( classique, une tresse avec deux ficelles)

Couper le pâton en deux, façonner 2 baguettes et faire la tresse. Faire gonfler, dorer à l’oeuf et cuire 20 minutes à 180 °c.

                esc2.jpg     dsc01021.jpg    dsc01023.jpg

dsc01029.jpg

elle sont vraiment très souples et légères, j’adore !

Moi je les fais 2 par 2 puis dés qu’elles ont refroidi je les mets dans un sac congélation et hop au congélateur comme ça quand il n’y a plus rien pour le p’tit déj, j’en sors une le soir avant d’aller au lit et le matin  » on se régale … » (je dois en avoir au moins 5 ou 6 dans mon congélo !)



123

cuisine raffinée pour soiré... |
TRA AMICI |
Les Recettes "sans" de P'ti... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les petites recettes de Missti
| Spécialités portugaises
| Nourritures Terrestres